COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Cet été, allons voir ! lance sa quatrième édition : Noce de campagne

Elle se tiendra du 2 juillet au 18 septembre.

avec la participation des artistes : Karine Bonneval, Delphine Ciavaldini, Claude Pasquer, Marjolaine Turpin, Vladimir Skoda, 

ainsi que de jeunes diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges : Léa Devenelle et Paul Ricci

Commissariat artistique : Sophie Auger Grappin

******

Noce de campagne

Sur les doux valons de la campagne du Pays fort, souvent situés au sein d’un hameau entouré de bosquets, non loin du clapotis d’une rivière se dressent des bâtiments séculaires qui portent la mémoire collective de l’histoire paysanne. Les granges pyramidales ont ceci de mystérieux et de fascinant qu’elles ont été des lieux de forte signification sociale. Souvent partagées par plusieurs familles qui battaient ensemble le grain et logeaient leur bétail, elles s’y rassemblaient à la Saint-Jean ou le temps d’un banquet de mariage pour jouer de la musique, chanter, danser, partager les moments forts d’une vie populaire autarcique. Non loin de ces hauts lieux de mémoire orale, les lavoirs constituaient aussi des espaces de rencontre animés et bruyants, presque festifs, où se retrouvaient régulièrement les habitantes entourées de leurs enfants en bas âge autour de la corvée de linge.

Si ces espaces étaient régis par un travail communautaire souvent collectif, ils étaient tout autant importants pour les relations sociales qui s’y jouaient, pour les temps de célébration qui s’y déroulaient où s’échangeaient des paroles et des gestes, des savoirs, non conscients ou « insus» 

Noce de Campagne, emprunte son nom à la chanson écrite en 1964 par Marie Laforêt décrivant avec émotion le souvenir tendre de la célébration d’un mariage paysan traversant gaiement la campagne suivi d’enfants. Elle est alors le témoin ému d’un monde en profonde mutation, transformé par la révolution industrielle, la motorisation et les remembrements de l’époque moderne. 

Traversant des lieux paysans et agricoles de différentes époques jusqu’à aujourd’hui, le nouveau parcours d’allons-voir ! propose d’arpenter cette campagne au gré des sculptures et installations artistiques révélant par l’appropriation d’une histoire, d’un geste ou d’une pratique, un pan de ce patrimoine oral et populaire oublié. 

Sophie Auger-Grappin

Commissaire de l’édition 2022, Directrice du Centre d’art contemporain d’intérêt national Le Creux de l’Enfer à Thiers

******

Informations pratiques

Entrée libre sur tous les sites

Accueil : Grange pyramidale, 2 route de Concressault, 18260 Vailly-sur-Sauldre

Dates : 2 juillet – 18 septembre

Horaires :

Juillet-août : de 14h à 18h du jeudi au dimanche et jours fériés

Septembre : de 15h à 18h du vendredi au dimanche et jours fériés

Contact public : Office de tourisme du Grand Sancerrois – tel 02 48 54 08 21

Contact presse : Jean-André Viala – tel 06 63 32 34 93

Sites :

Assigny : grange pyramidale du Joliveau

Barlieu : silos de Badineau

Concressault : Le Moulin Riche, et lavoir (derrière l’église)

Le Noyer : lavoir (route de Villegenon)

Vailly-sur-Sauldre : grange pyramidale

Vernissage : le samedi 2 juillet à 16h30, grange pyramidale, 2 route de Concressault, 18260 Vailly-sur-Sauldre

Suivi par une visite commentée des expositions en présence des artistes (17h30 – 19h00)

Finissage : le samedi 17 septembre à 16h30 (déroulé à préciser ultérieurement)

Visites commentées : 

Jeudi 21 juillet, départ à 16h30 grange pyramidale de Vailly-sur-Sauldre

Samedi 20 août, départ à 16h30 grange pyramidale de Vailly-sur-Sauldre

Des ateliers sont organisés pour les élèves des écoles de Barlieu, Concressault, Vailly-sur-Sauldre et pour le centre de loisirs

Site internet : http://allonsvoir.eu

Instagram : @allonsvoir.paysfort

Facebook : @allonsvoir.paysfort

Twitter: @allonsv

Photos sur demande

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.